La garde-robe capsule, on l’adopte ?

corinne fouche

C’est la tendance du moment… épurée, plus pratique, plus économique, la garde-robe minimaliste ou penderie capsule semble avoir conquis les cœurs des fashionistas du monde en entier.

Quelques pièces intemporelles, bien choisies, faciles à associer. Sur le papier, c’est la réponse à tous nos soucis de dressing, mais est-ce malgré tout une nouvelle routine qui nous convient vraiment. Comment faire un tri raisonné et qui nous ressemble ? Devons-nous changer toutes nos habitudes ? Pour aller plus loin autour de ce phénomène, j’ai rencontré Corinne Fouché, conseillère en image et mindset et fondatrice de Madame Coco & Co.

Une penderie capsule… qu’est ce que c’est ?

Ré-organiser et trier son dressing pour ne garder que « la crème de la crème », tel est l’objectif à atteindre. « Il faudrait sélectionner une trentaine de vêtements bien choisis, avec dans l’idée qu’une nouvelle pièce en remplace une ancienne lors d’un achat », explique Corinne. Une organisation cadrée à ne pas confondre avec le terme de « style minimaliste » attribué à des looks bien particuliers, aux couleurs neutres.

Les intérêts d’un tel tri sont multiples, à commencer par un gain de temps le matin devant sa penderie. « Lorsque l’on a trop de pièces et donc trop de choix, on a tendance à paniquer et aller au plus simple pour finalement s’habiller… toujours pareil », analyse la conseillère en image. L’idée est a contrario de pouvoir réaliser des combinaisons simples et évidentes entre vos vêtements pour les utiliser dans différents looks. Par exemple, une même blouse fleurie devrait pouvoir à la fois se marier avec un jean et des baskets, une jupe taille haute et un pantalon 3/4.

tri de notre penderie

Autre bon point de la penderie capsule : avoir une visibilité globale sur nos vêtements. « Cela va nous permettre d’anticiper les associations et de connaître les pièces qui fonctionnent ensemble », observe la spécialiste. La fin des prises de tête donc, mais aussi l’impression de porter la totalité de notre garde-robe. Plutôt satisfaisant non ?

C’est enfin un très bon moyen de limiter notre consommation et d’acheter uniquement ce dont on a besoin. Un après-midi shopping de prévu ? « Essayez d’abord votre vêtement les yeux fermés, ressentez comme il tombe sur votre peau pour juger de sa qualité », conseille Corinne. Puis pensez aux autres vêtements pour savoir si vous pourrez l’associer avec différentes pièces de votre garde-robe. « Il faudrait au moins 3 combinaisons possibles pour un même vêtement afin d’être sûre de le porter facilement » insiste la spécialiste. La bonne astuce : avoir une photo générale de sa penderie avec soi lorsque l’on part à la recherche d’une nouvelle pièce.

 

En pratique, je fais comment ?

Pas de mystère, pour bien trier, il faut commencer par… bien se connaître. « Vos vêtements doivent mettre en valeur vos atouts. Est-ce que vous aimez vos jambes, vos hanches, vos fesses… », rappelle la conseillère en image. Prendre du recul, c’est primordial pour une première sélection efficace.

Et les couleurs ? « On a tendance à se séparer trop rapidement des couleurs vives et de pencherpour des teintes plus neutres ou ternes, parfois à tord », note Corinne.

penderie capsuleDes doutes sur un top moutarde, une robe bleu roi ou un foulard vert d’eau… Pas de panique, pour sélectionner les bonnes nuances, la réponse à vos doutes se trouve… dans votre garde-robe justement ! « Pour créer les associations de couleurs, inspirez-vous des imprimés d’une jupe, d’un chemisier… que vous avez déjà et qui vous plaisent », insiste la spécialiste. On découvre alors que oui, le bleu peut matcher avec le rouge, le rose avec un beige… tout est dans la nuance. Un dernier doute ? Foncez (re)découvrir toutes les astuces colorimétrie de cet article.

L’ultime stratégie pour bien trier : « on adopte la technique des trois piles », conseille sans détour Corinne. En premier, les vêtements que vous adorez « ceux dont vous ne pourriez pas vous séparer et que vous portez tout le temps ». Evidemment, on les garde.

Viennent ensuite les pièces que vous utilisez moins souvent. Pour celles-ci, on réfléchit à la dernière fois qu’on les a porté (trois semaines ou… trois ans !), et comment elles se combinent avec le reste de vos pièces préférées, en gardant à l’esprit qu’elles doivent pouvoir entrer dans plusieurs looks.

Enfin restent ces robes, chemisiers, pantalons que l’on ne revêt… jamais. On s’en débarrasse certes… mais on en profite également pour faire réfléchir sur nous-même et notre parcours de vie. Comment ? La réponse est dans ces dernières lignes.

Ce que mes vêtements disent de moi

Une penderie, ce n’est pas seulement une collection d’habits, c’est aussi un révélateur de notre personnalité, qui peut nous en apprendre beaucoup sur nous-mêmes. « J’appelle cela la penderie-thérapie », explique Corinne.

Faire un tri, c’est accepter le fait que nous changeons, c’est nous confronter à notre propre histoire. « Pourquoi ai-je acheté cette robe magnifique que je n’arrive pas à porter ? Est-ce qu’elle dévoile trop mon bras, moule trop mon vente… ». Un vêtement acheté à un instant T peut nous rappeler la personne que nous ne sommes plus ou celle que nous aimerions être… mais qu’on ne sera peut-être jamais.

penderie minimalisteAlors que faire de ces pièces, trop –belles, moulantes, voyantes, colorées…- et que l’on ne porte pas. « Selon moi, il faut s’en débarrasser car elles nous culpabilisent et ne nous mettent pas en valeur », nous rappelle Corinne. Le but quand on voit sa garde-robe est de se sentir bien. « Un vêtement peut être très beau, mais il doit surtout nous booster, nous donner confiance », rappelle la coach.

Des kilos à perdre, des talons trop hauts qu’on ne peut plus porter suite à un accident, une chemise trop flashy, un jean blanc immaculé alors que je viens d’avoir un bébé… on se sépare des vêtements qui affectent notre confiance en nous et ne correspondent plus à notre quotidien. « La penderie est un très bon révélateur de notre état d’esprit à un moment donné ». Réfléchir son look et donc loin d’être futile ou réservé aux influenceuses. « C’est comprendre qui nous sommes et l’image que nous voulons renvoyer aux autres » conclue la spécialiste. A vous maintenant de trouver les pièces qui feront de vous… des reines !

 

Un grand merci à Corinne Fouché, conseillère en image et mindset.

Retrouvez-la sur Instagram et sur le site de Madame Coco & Co

 

Pour ne manquer aucun article – les conseils de nos expertes, les portraits de nos héroïnes, les coulisses de l’atelier de Colette s’apprête – abonnez-vous au blog :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur le blog de Colette !

Pour tenter de gagner votre bijou, inscrivez-vous à la Newsletter et recevez les dernières nouvelles. Chaque mois, un tirage au sort est effectué parmi tous les abonnés.

.

%d blogueurs aiment cette page :