Marie : le bonheur de fil en aiguille

Le sourire, la détermination et une motivation à toute épreuve. Rencontrer Marie, c’est croiser à la fois une jeune femme rayonnante mais aussi une battante qui vit pour sa passion. Après une carrière dans la finance, elle est aujourd’hui à la tête de sa propre Maison de couture. Une reconversion qui, je suis sûre, vous inspirera et vous donnera envie de croire en vos rêves.

Salut Marie. Dis-nous tout, qui es-tu ?

Hello Jeanne. Je m’appelle donc Marie et suis mariée et maman d’un petit garçon de 4 ans. Nous vivons en région parisienne depuis une petite dizaine d’années, d’abord pour finir mes études, puis pour mon « ancien » travail de fiscaliste patrimoniale. Aujourd’hui je change complètement de registre pour me lancer dans la création d’une Maison de couture : Les Espiègles. Je propose un vestiaire iconique qui s’inspire des courbes féminines des années 50. Le lancement a eu lieu le 21 mars dernier.

Et oui, ce que peu de gens savent : je suis Marseillaise, sans accent sauf lorsque le ton monte !

Un vrai changement de vie pro, c’est sûr ! Raconte-nous comment est né ce projet.

Étudiante déjà j’avais envie de me lancer. Le projet a commencé à se préciser lorsque l’on m’a offert une machine à coudre pour mes trente ans. J’ai toujours eu la fibre créative avec le dessin la peinture, le tricot, et cette machine m’a ouvert de nouvelles perspectives. La création de vêtements faisait son chemin.

Après quelques années en fiscalité, l’opportunité de monter mon entreprise s’est présentée. Je souhaitais proposer un vestiaire féminin élégant. L’inspiration rétro est venue un peu plus tard au fil de longues conversations avec ma meilleure amie passionnée de mode et de culture vintage.

C’est ma rencontre avec Marie-Caroline Lépée consultante en stratégie marketing qui a donné un coup d’accélérateur au projet et qui m’a aidée à le rendre concret tout au long de l’année 2020.

J’imagine que cela a également changé complètement ton rythme de vie.

C’est sûr. A l’époque, j’ai accepté un poste très prenant au moment de la naissance de mon fils. C’était passionnant mais pas très équilibré. Être à la tête de mon entreprise et travailler depuis la maison m’a permis de prendre le temps avec ma famille sans délaisser mon projet.

Justement, tu nous parles de ta routine au quotidien ?

En général, je suis réveillée par mon fils qui déboule dans notre chambre tout heureux que le matin soit déjà arrivé. Je suis très coquette mais pas très matinale… Alors dans la salle de bain, je fais efficace pour l’emmener à l’école puis je prends plus de temps lorsque je rentre, même si je reste à la maison toute la journée. Mon secret, une super crème bonne mine de chez Mary Cohr ! Elle fait des merveilles même sans fond de teint.

Et si on parlait voyage… je crois qu’on a tous besoin de s’évader en ce moment. Tu nous parles de ton plus beau souvenir ?

Sans hésiter notre voyage au Danemark quelques mois avant la naissance de notre fils. C’était une pause enchantée d’une dizaine jours à sillonner les îles danoises. La météo était de notre coté durant tout le séjour, c’était fabuleux.

Pour moi les voyages sont comme une fenêtre vers ailleurs. C’est grâce à mes parents que j’y ai pris goût. Je garde de merveilleux souvenirs des départs matinaux avec la couette dans la voiture vers l’aéroport. Et je déborde d’idées de destination dès que l’occasion de repartir se présentera !

Place à ton look maintenant. Connaissant ta passion pour la mode et les couleurs, j’imagine que ta robe-garde est à ton image.

C’est sûr ! Ma grand-mère, toujours très élégante, me disais toujours qu’il ne faut jamais associer plus de trois couleurs dans sa tenue et éviter les camaïeux rarement réussi. J’ai une passion pour le jaune et les ocres en général que j’associe souvent à du bleu. Ma pièce fétiche est une robe chemisée que j’affectionne beaucoup. Et niveau look pour tous les jours, c’est jean, top blanc travaillé et ballerines car mes talons restent souvent au placard depuis que je suis maman. Et pourquoi pas une belle robe midi quand la température le permet.

Portes-tu beaucoup de bijoux ?

Ma bague de fiançailles est un bijou de la famille de mon mari que nous avons fait remonter ensemble. Avec mon alliance, elles ne me quittent jamais. Je porte souvent des boucles d’oreilles ou un collier. Très rarement des bracelets. J’ai une préférence pour l’or blanc même si je porte de plus en plus d’or jaune.

Chez Colette s’apprête, les boucles d’oreilles ont attiré mon regard. Les pimpantes Montréal m’ont particulièrement séduite.

Si tu étais…

-Un animal : le chat

-Une saison : le printemps

-Une princesse Disney : Raiponce

-Une chanson : « Hooked on a feeling » de Blue Swede

-Un film : LA Confidential

-Un dessert : la Charlotte aux fraises

-Une ville : Lyon (où j’ai fait une partie de mes études)

-Une émotion : la confiance

 

Retrouvez Les Espiègles, la Maison de couture de Marie sur Instagram et sur lesespiegles.fr

Pour ne manquer aucun article – les conseils de nos expertes, les portraits de nos héroïnes, les coulisses de l’atelier de Colette s’apprête – abonnez-vous au blog :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur le blog de Colette !

Pour tenter de gagner votre bijou, inscrivez-vous à la Newsletter et recevez les dernières nouvelles. Chaque mois, un tirage au sort est effectué parmi tous les abonnés.

.

%d blogueurs aiment cette page :